Comment tailler la clématite?

Plante grimpante très prisée, la clématite offre à qui la cultive une floraison extrêmement généreuse. Sa croissance rapide permet d’obtenir rapidement un très beau rendu. Encore faut-il savoir comment la tailler. En effet, si la Clématite n’est pas le type de plante à pousser dans tous les sens, il est faux de penser qu’il n’est pas important de la tailler. S’il est vrai que la taille de la clématite n’a pas pour but principal de structurer son expansion, elle joue un rôle primordial dans la robustesse de la plante. Lorsqu’elle est bien taillée, la clématite développera sa floraison au-delà du bout de ses tiges et embellira de ce fait la plante dans sa totalité. Comment tailler la clématite ?

Quand envisager de tailler la clématite ?

Concernant la période propice pour tailler la clématite, tout dépend en réalité de la variété de clématite cultivée. Dans les grandes lignes, il convient d’observer le cycle de vie de votre clématite et d’adapter, en fonction de sa floraison, la période de taille. Par exemple, pour les clématites qui fleurissent au printemps, il faudra tailler directement après la floraison.  En revanche, les clématites dont les fleurs s’épanouissent à la belle saison (de juin à septembre) doivent plutôt être taillées à la fin de l’hiver.

Comment tailler la clématite ?

L’opération de taillage en tant que telle est à définir en fonction de la variété de clématite : à grandes ou à petites fleurs ; mais également en fonction de la famille à laquelle elle appartient.

 

Il faut savoir que certaines clématites fleurissent à partir du bois de l’année précédente comme les clématites « Vyvyan Pennel », « Josephine Evijohill » ou « The President » par exemple. D’autres clématites comme les variétés « Ville de Lyon », « Jackmanii », « Rouge Cardinal » ou encore « Ernest Markham » fleurissent sur le bois de l’année en cours. Cette différence implique une taille plus légère pour les premières et plus importante pour les secondes.

Quelle différence entre une taille légère et une taille sévère ?

Une taille légère équivaut à un simple nettoyage lors duquel on coupe la moitié des rameaux. L’objectif est de provoquer de nouvelles pousses et de rendre la plante plus solide. Il faut savoir que, dans ce cas, la deuxième floraison est très souvent plus productive.

 

Une taille sévère consiste à couper l’intégralité de la plante à environ 40 centimètres du sol. Véritablement stimulée, la clématite développera plus facilement, dès le printemps, de nombreux rameaux qui donneront naissant à bon nombre de fleurs. Si elle paraît radicale, la taille sévère est indispensable pour les variétés de clématites à floraison estivale car sans elle, la floraison serait appauvrie et les rameaux desséchés sans fleurs terniraient la magnifique esthétique globale de la plante.

Notez tout de même qu’il est possible de tailler sévèrement les clématites à floraison printanière tous les cinq ans environ pour les renforcer et pour leur donner un coup de jeune.

 

 

Pour les clématites à petites fleurs telles que les clématites « Mayleen », « Armandii », « Montana Elisabeth » ou encore « Tangutica », optez également pour une taille légère immédiatement après la floraison de printemps ; généralement le nettoyage se réalise en mai.

Maintenant à vos sécateurs !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !