Comment cultiver l’aster dans le jardin ?

aster du jardin

Au moment où la nature d’apprête à entrer en dormance, les asters se fient des jours qui raccourcissent. Ils dévoilent leurs attraits pour orner le jardin de petites fleurs ressemblant à des marguerites, et ce jusqu’en octobre.

Qu’est-ce que l’aster ?

Le genre Aster compte quelque 250 espèces de plantes vivaces dont la taille et les couleurs varient. Généralement, on les distingue en fonction de leur saison de floraison (asters de printemps, asters d’été et asters d’automne). Pour la plupart des jardiniers amateurs, les asters sont des plantes vivaces aux fleurs violettes ou bleues qui ressemblent à des marguerites, et qui apparaissent en fin de saison.

Ainsi, l’aster est une plante capable de compléter un décor extérieur durant la quasi-totalité de l’année. Ses fleurs ont une apparence sauvage, mais s’intègrent parfaitement dans un joli bouquet ou une composition de fleurs coupées. Par ailleurs, l’aster attire les abeilles et les papillons. Lorsqu’ils sont plantés à l’automne, ils forment une source de nectar très appréciée par les pollinisateurs en fin de saison. Vous l’aurez compris : l’aster contribue à préserver l’équilibre naturel, donc la biodiversité dans le jardin.

250 espèces d'aster différentes pour le jardin

Comment planter l’aster ?

Les asters peuvent être plantés presque à tout moment de l’année. Typiquement, c’est au printemps et en automne qu’ils sont mis en terre. Leur croissance est rapide et, s’ils sont cultivés dans des conditions idéales, ils fleurissent dès la première année.

Choisissez un endroit ensoleillé pour y installer l’asterie. En effet, une situation trop ombragée allongera la taille des plantes et réduira la quantité de fleurs. Il existe cependant des espèces indigènes d’asters qui se portent particulièrement bien dans des conditions d’ombre partielle.

Les asters apprécient les sols argileux légèrement acides (pH compris entre 5,8 et 6,5). Si le sol de votre jardin est alcalin, ajoutez simplement des matières organiques comme du fumier bien décomposé, de la moisissure de feuilles ou du compost.

L’espacement entre chaque plant d’asters dépend de la variété choisie. Les plus grandes s’étendent rapidement en développant leurs rhizomes, même si le sol est de mauvaise qualité. Ainsi, lorsque vous les installez en pleine terre dans le jardin, prévoyez un espacement d’au moins 30 cm.

simplicité de plantation des asters

Comment entretenir l’aster ?

Une fois en terre, les jeunes plants ont besoin d’une humidité constante. Arrosez régulièrement jusqu’à ce que les fleurs s’épanouissent pleinement. Si possible, arrosez-les au niveau de la base, sans mouiller les feuilles. Ceci évitera le développement et la propagation de moisissures ou de champignons. En temps normal, un arrosage hebdomadaire suffit.

Les asters ont un besoin modéré en nutriments. Ils apprécient un engrais équilibré pour fleurs, à raison de deux fois par mois à partir du printemps, jusqu’à ce que les fleurs commencent à s’ouvrir. Attention de ne pas donner trop d’engrais, au risque de voir la durée de la floraison des asters se raccourcir. Idéalement, il convient d’arrêter de donner des fertilisants en août.

aster et abeilles

Source de nectar pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs à une époque où il peut être difficile pour ces derniers de se nourrir, source de plaisir des yeux pour les jardiniers, l’aster a décidément tout pour plaire !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !