Que faire au jardin et sur la terrasse en cas de vague de froid

A la fin de l’hiver et au début du printemps, nombreuses sont les régions de France encore à risque d’être affectées par une vague de froid, parfois prolongée. Que cette vague de froid soit accompagnée de gel ou non, il est important de prendre des mesures pour protéger vos plantes. Que faire au jardin et sur la terrasse en cas de vague de froid ?

que faire en cas de vague de froid au jardin

Quels sont les effets du froid et du gel sur les plantes ?

Le froid, surtout lorsqu’il est intense et que les températures deviennent négatives, entraîne le gel de l’eau dans les cellules végétales, ce qui endommage la paroi cellulaire. Les plantes endommagées par le gel sont facilement repérables : pendant leur croissance, elles deviennent molles, se noircissent et se déforment. Les plantes vivaces à feuilles persistantes deviennent souvent brunes et les feuilles des plantes grasses prennent un aspect translucide. Le problème de gel est souvent aggravé lorsque les plantes sont exposées au soleil le matin, car elles dégèlent rapidement et, de ce fait, voient leur paroi cellulaire brisée.

Les plantes rustiques ( qui résistent au gel ) et les conifères résistants ne sont pas à l’abri d’une exposition prolongée au froid intense et au gel du sol. Les racines sont alors incapables d’absorber de l’eau et les plantes meurent par manque d’humidité. Les périodes de froid et de gel pouvant survenir en avril et en mai peuvent également être meurtrières pour les fleurs et les fruits.

effet gel plantes

Comment minimiser les dommages du froid sur les plantes ?

Mieux vaut prévenir que guérir. Pour minimiser les effets néfastes du froid sur les plantes de votre jardin et de votre terrasse :

  • Si vous habitez dans une région susceptible de connaître des coups de froid et de gel, évitez les variétés de plantes à feuilles dorées ou panachées, souvent plus fragiles ;
  • Choisissez des plantes robustes et adaptées au climat de votre région ;
  • Évitez les engrais à haute teneur en azote, car ils encouragent les plantes à produire de nombreuses feuilles, particulièrement sensibles au froid et au gel, surtout au début et à la fin de l’année ;
  • Assurez-vous que les spécimens de plantes annuelles ( « plantes molles » ou « plantes tendres ») sont plantés dans des endroits abrités, sous de grands arbres et arbustes ou contre un mur et qu’elles bénéficient d’une protection en hiver ;
  • Assurez-vous que les plantes à bourgeons ou à pousses tendres ne soient pas plantées dans des endroits orientés à l’Est ;
  • Laissez les anciennes pousses des annuelles non élaguées pendant les mois d’hiver. Cela les aidera à protéger le centre de la plante et à éviter les dommages causés par le gel. Si les plantes sont coupées trop court à l’automne, leur nouvelle croissance pourrait être endommagée par le gel ;

Il faut savoir que l’air froid et le gel descendent toujours au point le plus bas du jardin : évitez de planter des annuelles dans des endroits susceptibles d’être frappés par le gel.

plante gelée

Comment protéger vos plantes en cas de vague de froid ou de gel ?

Une fois vos paniers bien remplis, voici la marche à suivre pour conserver au mieux les précieux fruits.

Alors que le nombre et le choix de plantes annuelles ne cessent d’augmenter, toutes les variétés ne sont pas à même de résister à une vague de froid prolongée sans une certaine forme de protection. La façon dont vous protégerez vos plantes contre les effets du froid dépend du type de plantes dont vous disposez et de la situation dans laquelle elles poussent.

Les plantes grimpant le long des murs et les annuelles plantées en pleine terre peuvent être protégées par de simples structures recouvertes d’un voile de protection. Il est également possible d’intercaler une couche de feuilles de fougère ou de paille entre deux sections de grillage fin (de type grillage à poule) et d’utiliser ceci pour recouvrir les plantes en cas de vague de froid intense. N’hésitez pas à consulter notre article :  » Comment bien pailler le sol du jardin ? « . Les bulbes à fleurs, les cormes et les plantes herbacées tendres devraient être recouvertes d’un épais paillis de fumier, de paille ou de feuilles sèches pour empêcher le sol de geler. Au printemps, les nouvelles pousses peuvent être également protégées par une couche de paille ou par une housse.

Les plantes à feuillage persistant doivent bénéficier d’une épaisse couche de paillis autour de leur base, pour que le sol reste à l’abri du gel. Ceci leur permettra d’absorber l’humidité pendant les périodes de froid et leur permettra de ne pas se déshydrater.

Les plantes tendres sont à cultiver en pot, de manière à pouvoir être rentrées à l’intérieur si la vague de froid se prolonge.

En matière de contenants, le froid et le gel se gèrent également : prévoyez des pots et des jardinières adaptés, qui ne risquent pas de se fissurer. Ceux qui ne peuvent pas être déplacés devraient être placés sur des pieds, afin d’éviter l’engorgement et de faciliter le drainage.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu