Seigle de mer (Leymus arenarius) : plantation et entretien

Cultivé dans les jardins pour son magnifique feuillage bleu acier, le seigle de mer ( leymus arenarius ) nécessite quelques connaissances avant d’être planté en pleine terre. Quoi qu’il en soit, il ne manquera pas de rehausser le ton de votre décor extérieur !

Qu’est-ce que le seigle de mer ?

Le seigle de mer est une plante vivace caractérisée par un magnifique feuillage bleu argenté persistant dans les régions au climat doux et semi-persistant dans les zones plus froides. Il est absolument parfait dans des conditions de culture saline, puisqu’il est originaire des dunes et sables mouvements des littoraux d’Europe du Nord et de l’Ouest.

De la famille des poacées, le seigle de mer est une graminée très résistante, puisqu’elle peut rester en place dans le jardin jusqu’à des températures avoisinant -30 °C. Ses besoins en eau sont faibles et, à maturité, cette plante vivace atteint entre 50 et 70 cm de hauteur. Généralement cultivé en massif, le seigle de mer est également plébiscité pour ses capacités à stabiliser le sol, en raison de l’extension rapide de ses rhizomes.

seigle de mer ciel

Comment planter le seigle de mer ?

La culture du seigle de mer est très facile, puisqu’elle ressemble beaucoup à celle de toutes les autres plantes vivaces dans le jardin. Choisissez une exposition ensoleillée, sans vous soucier de la qualité et de la nature de votre sol. En effet, le seigle de mer s’adapte facilement. Prenez le temps de démêler les racines du plant prêt à être installé en pleine terre puis, une fois la plante vivace en terre, arrosez-la généreusement jusqu’à sa reprise. D’une manière générale, le seigle de mer a une bonne capacité d’adaptation et s’établit relativement rapidement, de sorte que l’arrosage peut être arrêté au moment de la reprise.

seigle de mer soleil

Lors de la plantation du seigle de mer, faites attention à la hauteur du sol en plaçant la couronne au même niveau que ce dernier ou légèrement au-dessus si vous prévoyez d’épandre du paillage. En effet, si le jeune plant de seigle de mer est planté trop profondément, il risque de pourrir. À l’inverse, s’il est planté trop en hauteur, il risque de se dessécher et périr. La plantation du seigle de mer en pleine terre dans le jardin peut s’effectuer au printemps ou au début de l’été. Ceci permet aux racines de la plante vivace de se développer avant l’hiver et de mieux résister au gel.

Comment entretenir le seigle de mer ?

Cette graminée persistante n’a pas besoin d’être taillée annuellement. Elle continue à pousser et conserve son aspect ornemental tout en nécessitant un léger nettoyage lorsque cela est nécessaire. Pour ce faire, passez doucement les doigts dans le feuillage de la plante afin de retirer les feuilles mortes et les éventuelles feuilles décolorées. Pour profiter de plusieurs plants de seigle de mer dans le jardin, il est intéressant de multiplier la plante par semis ou par division de touffe. La première technique consiste à semer le seigle de mer en pot ou en plaques sous abri froid ou en serre. Lorsqu’ils sont suffisamment vigoureux, les jeunes plants peuvent être repiqués en place dans le jardin.

seigle de mer épis

Votre belle graminée se marie parfaitement avec d’autres belles plante vivaces du jardin. Valériane, lavande, gattilier rose… à vous de choisir les variétés avec lesquelles vous associerez le seigle de mer pour créer un décor subtil et agréable dans votre jardin.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !