Les baies de Goji : le lycium barbarum venu d’Asie

des baies de goji dans son jardin

Les gojis, petites baies rouges orientales, sont souvent présentées comme le secret de la santé et de la jeunesse des Tibétains. Si ces affirmations relèvent sûrement du mythe, le goji n’en reste pas moins une belle plante à baies comestibles !

Est-ce que les baies de goji sont bénéfiques pour la santé ?

L’expression Goji vient du chinois « Gougizi » qui signifie « fruit du bonheur ». Consommé pour ses vertus thérapeutiques notamment, le Goji provient de la variété Lycium Barbarum ou Lyciet de Babarie.

Les baies de goji se sont fait une belle place dans le monde des « plantes à la mode ». On dit de ses fruits qu’ils ont un effet bénéfique supposé sur la santé et qu’ils stimulent le système immunitaire en combattant la fatigue et le stress. Il est donc utilisé en phytothérapie pour ses bienfaits supposés : il stimule la mémoire, il apporte de la vitalité et il se montre comme un allié efficace pour booster l’organisme et redonner de l’énergie.

Si ses bienfaits restent supposés, ses petites baies rouges allongées sont tout à fait comestibles. Sucrées et peu acides, les gojis sont des baies originaires de Chine, consommées essentiellement par les habitants de l’Himalaya. Séchées ou en jus, ce qui est sûr c’est que ces baies contiennent des vitamines et des oligo-éléments.

baies de goji

La culture du Lycium barbarum : l’arbuste à baies de goji

Les différentes variétés de goji à cultiver dans le jardin

Le lycium barbarum est considéré comme un arbuste fruitier. Les deux variétés de goji les plus connues sont :
– le lyciet des barbares : originaire de la Chine et de l’Extrême Orient
– le lycium barbarum Princess Tao : originaire de l’Himalaya, c’est un arbuste vigoureux qui résiste à l’oïdium (que l’on peut planter à la fois dans le jardin en massif ou dans un grand bac sur un balcon ou une terrasse). Cet arbuste se pare de fleurs violettes donnant des fruits de manière abondante, de gros calibre et surtout sucrés et sans amertume.

Comment faire pousser le goji dans son jardin ?

Le goji a besoin d’une terre non acide… Il pousse alors très bien en France. Il préfère les sols biens drainés et plutôt calcaire ( voir notre article sur les différents types de sol du jardin )

En grandissant, le goji s’allonge et ses branches s’arquent mais ne s’étoffent pas. Il est même assez difficile de prédire quelle sera sa forme définitive. Il peut atteindre jusqu’à 2 mètres de haut à maturité

Au début de l’été, le goji se pare de petites fleurs violettes et blanches en forme d’étoile. Vers septembre, ces petites fleurs se transforment en ces baies rouges tant convoitées. Les baies apparaissent au bout de trois ans seulement après la plantation.

Les feuilles du Goji sont caduques (c’est à dire qu’elle tombent en automne contrairement aux arbustes à feuillage persistant ou marcescent).
Les feuilles du goji sont lancéolées (en forme de fer de lance) et de couleur verte. Elles aussi, peuvent être consommées, notamment en infusion pour former des tisanes.

Très rustique (c’est  dire qu’il résiste très bien au froid), le Goji peut résister aux plus basses températures, jusqu’à -20°C. Il apprécie les zones ensoleillées pour un développement optimal des baies.

Cultivable en pot, en haie et même sur le balcon lorsque la température n’excède pas les +25°C, le goji demande juste un arrosage régulier. Une fois par semaine en hiver et trois fois par semaine en été !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !