Comment cultiver la céanothe dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le céanothe du jardin

Le céanothe est un arbuste ornemental aux formes variées et aux usages multiples. Compatible avec tous les jardins, il offre une floraison printanière ou estivale dense qui apporte des fleurs odorantes et charmantes.

Qu’est-ce que le céanothe ?

Le céanothe, aussi appelé Lilas de Californie, est une plante florifère à feuillage caduc ou persistant selon les espèces. Généralement, les céanothes atteignent 4 m de hauteur et s’étalent sur 4 m. Cependant, il existe des espèces qui deviennent à maturité de véritables arbres pouvant atteindre 8 à 10 m de hauteur.

Le Lilas de Californie donne des fleurs disposées en grappe aux extrémités de tiges ramifiées. Ses fleurs de couleur bleue mesurent entre 3 et 12 cm de long. De croissance rapide, elles submergent le feuillage lorsqu’elles se développent totalement. Ses feuilles d’un vert foncé ou gris vert sont de forme ovale ou oblongue.

Le céanothe se décline en plusieurs variétés qui se développent différemment. Le céanothe griseus Yankee Point s’épanouit horizontalement et forme un couvre-sol persistant, dense et garni de belles fleurs bleues. Il mesure 1 m à maturité. Par contre, Ceanothus arboreus peut atteindre 10 m de hauteur. Il donne des fleurs bleues, compactes et nombreuses.

Le céanothe est aussi appelé  » Lilas de Californie « .

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le céanothe ?

Le céanothe se plante au printemps ou à l’automne (pour les espèces caduques). Il se plaît dans un sol léger, pas humide et bien drainé.

Pour la culture en pot, il est nécessaire d’avoir un grand contenant (65 cm de hauteur au moins). Remplissez-le avec un mélange de sable et de terreau. Creusez un trou de plantation et mettez des billes d’argile au fond du contenant pour garantir un bon drainage. Installez ensuite le céanothe. Refermez le trou et arrosez. Placez votre plante dans un endroit ensoleillé ou mi-ombragé, à l’abri des vents forts.

Concernant la plantation en pleine terre, il faut préparer la terre en la débarrassant des racines et cailloux. Creusez un trou profond d’environ 40 cm. Disposez dans ce trou une épaisse couche de graviers ou de billes d’argile. Étalez sur cette couche du compost décomposé. Humidifiez la motte de la plante et déposez-la dans le trou. Fermez le trou de plantation avec de la terre associée à du terreau. Tassez et arrosez copieusement. Respectez une distance de 4 m entre les pieds de céanothes.

Les belles grappes de fleurs du Lilas de Californie

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le céanothe ?

Le Lilas de Californie est une plante vivace. Il ne demande pas beaucoup d’entretien et n’a pas besoin d’être tuteuré. Cependant, durant les deux premiers étés qui suivent sa plantation, arrosez-le fréquemment et apportez à la terre du bon compost. Après les deux premiers étés, arrosez très peu.

En pot, un arrosage régulier (2 fois par semaine) avec de l’eau mélangée à de l’engrais liquide est nécessaire, notamment en été. Rempotez à intervalles réguliers, tous les 2 ans.

Après la floraison, vous pouvez tailler à l’arrivée de l’été pour donner un meilleur port à votre plantation. S’il s’agit d’une espèce estivale, enlevez les fleurs fanées et les tiges mortes afin de garantir une deuxième floraison spectaculaire à l’automne.

Le céanothe est peu sensible aux maladies et aux ravageurs. Seules les chenilles dévorent son feuillage au printemps. Pour les contrer, il faut simplement couper et brûler les parties attaquées dès que possible. Lorsque le sol est très calcaire, la chlorose peut aussi perturber le développement du feuillage.

En période de fortes gelées, protégez votre lilas de Californie avec un voile d'hivernage.
FredJardinier Willemse

Plante vivace, le céanothe ne demande pas d’entretien extrême.

les conseils jardin de Willemse

Extrêmement robuste, le céanothe met en lumière les parties délaissées de votre jardin. Préférez l’espèce de petite taille pour adoucir l’ambiance de votre espace extérieur grâce aux coloris de ses fleurs.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu