Comment cultiver le camélia dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le camélia du jardin

Grandes vedettes de l’automne, de l’hiver et du printemps, les camélias séduisent par leur généreuse floraison. Ces arbustes au feuillage marqué s’invitent dans les jardins où ils peuvent garnir un sous-bois ou un massif. Peu capricieux, ils se plaisent également bien sur le balcon ou la terrasse.

Qu’est-ce que le camélia ?

Les camélias sont des plantes à fleurs de la famille des théacées. Originaires d’Asie orientale et méridionale de l’Est, ils sont principalement cultivés pour leur forte valeur ornementale. Le genre Camélia comporte plusieurs espèces dont la hauteur n’excède généralement pas 3 m.

Tous les camélias arborent toutes un feuillage vert persistant et lustré qui met en valeur leur floraison exceptionnelle. Cette dernière s’étend de décembre à mars pour les variétés précoces et de mars à mai pour les variétés tardives.

Les fleurs doubles, semi-doubles ou simples affichent une riche palette de couleurs qui vont d’un blanc immaculé au rouge en passant par de subtiles nuances de roses. Très souvent parfumées, elles doivent leur beauté aux pétales superbement taillés qui s’imbriquent parfaitement les uns dans les autres.

Le camélia, arbuste à la floraison exceptionnelle

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le camélia ?

Les camélias sont des plantes de terre de bruyère. Ainsi, ils affectionnent les sols riches, acides, bien drainés et frais. Toutefois, certaines espèces s’épanouissent bien sur les terrains neutres (Camelia japonica), voire faiblement calcaires (Camelia sasanqua).

En ce qui concerne l’exposition, ces arbustes préfèrent l’ombre ou la mi-ombre en général. Certaines espèces tolèrent cependant le soleil. La tendance à la rusticité est une règle dans le genre Camélia, puisque la plupart de ses variétés peuvent supporter des températures qui avoisinent -20°C.

La mise en terre peut s’effectuer toute l’année à condition d’éviter les périodes de gel. Cela permet de mieux favoriser l’enracinement. Vous pouvez aussi planter les camélias en pleine floraison afin de vous assurer de la couleur de la fleur lors de l’achat.

Pour la plantation, creusez un trou large et moyennement profond, car l’enracinement de la plante est superficiel. Si vous êtes en présence d’un sol calcaire, tapissez le fond du trou avec un feutre de jardin. Déposez ensuite la motte de camélia dans le trou. Ce dernier peut être comblé par un mélange de terre de bruyère, de terreau et de terre de jardin. Pour finir, arrosez le tout.

Les camélias sont aussi bien adaptés à la culture en pot. Dans ce cas, pensez à installer tout au fond une couche bien drainante à base de billes d’argile.

Les camélias supportent des températures proches de – 20°C

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le camélia ?

Lorsque les camélias sont bien installés, ils ne nécessitent qu’un entretien léger qui se limite principalement à un arrosage et à un apport d’engrais.

Un arrosage régulier est recommandé. Dans la mesure du possible, préférez l’eau de pluie à celle du robinet qui contient du chlore. Évitez toutefois les excès, car les petites racines fragiles peuvent être facilement asphyxiées par le surplus d’eau. Ces dernières craignent également la sécheresse et le froid. Pour cela, on préconise un bon paillage avec une litière de feuilles mortes qui a également l’avantage d’enrichir le sol.

En ce qui concerne la taille des plantes, elle n’est pas systématique. Vous pouvez le faire pour enlever les parties abîmées, malades et les fleurs fanées. Effectuez souvent cette opération en fin de floraison. Par ailleurs, les Camélias sont en général résistants aux ravageurs. Cependant, ils peuvent parfois être attaqués par des cochenilles ou des pucerons.

Les camélias ne demandent pas un entretien difficile

les conseils jardin de Willemse

Les camélias sont de petits arbustes dont la floraison généreuse fait resplendir les jardins la moitié de l’année. Quand ce n’est pas le cas, on peut toujours compter sur leur joli feuillage luisant, leur résistance et leur rusticité qui font d’elles l’une des pièces maîtresses des jardins.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !