Printemps : 3 arbustes à fleurs pour un coin ombragé au jardin

Lorsque les températures s’adoucissent, le printemps arrive ! Les arbustes à floraison printanière seront les premiers à sortir de terre pour nous montrer leurs jolies fleurs colorées. Grâce à leurs tailles imposantes, vous pourrez créer un petit coin ombragé dans votre jardin. Des arbustes faciles à cultiver, ce serait vraiment dommage de s’en priver ! Dans cet article, nous ne parlons pas d’arbres adaptés à un jardin ombragé, mais d’arbres pour créer de l’ombre. Nous nous inviterons également à lire l’article   5 arbres d’ombrage pour se protéger du soleil.

Le cerisier à fleurs Amanogawa : une floraison verticale

Formant une véritable colonne avec ses rameaux parfaitement verticaux, le cerisier à fleurs ‘Amanogawa’ appelé aussi cerisier du Japon amanogawa ou cerisier à fleurs offre une superbe floraison très abondante chaque printemps. Vert en saison, son feuillage prend des belles teintes dorées et pourpres en automne. Ces feuilles finement dentelées, ovales et caducs décorent à merveilles les jardins. Ses fleurs parfumées d’environ 4 centimètres de diamètre sont rose pâle et souvent légèrement doubles en avril et mai. Elles apparaissent généralement avant les feuilles. Son port étroit et colonnaire peut mesurer jusqu’à 7 mètres de haut et 1 mètre de large. Peu encombrant, il convient parfaitement aux petits jardins.

Vous pourrez le cultiver en massif ou mieux, en isolé sur la pelouse de février à mai et de septembre à décembre. Il s’adapte aux sols ordinaires, bien drainés, qu’ils soient calcaires, acides ou neutres, mais redoute l’humidité excessive (voir notre article   Les différents types de terre de jardin : analyse du sol). Ce petit arbuste d’ornement affectionne les zones ensoleillées et résiste à des températures allant jusqu’à -15 °C.
Pour l’entretenir, il suffit de l’arroser régulièrement durant le premier printemps et ainsi garantir sa reprise. Afin de ne pas compromettre sa floraison, privilégiez une place à l’abri des vents dominants.

Le Lilas double : entre ombrage et senteurs

Le lilas parfume et fleurit son environnement dès le début du printemps. Ses grosses grappes de fleurs doubles donnent un air bucolique à votre petit coin de verdure. Vigoureux, le lilas remplira de larges espaces rapidement et arborera généreusement sa magnifique floraison aux senteurs printanières.

Quelle que soit son utilisation, l’effet est garanti. En isolé, il forme un bel arbuste se suffisant à lui-même. Au sein d’une haie variée, il apporte un aspect champêtre à son environnement. À l’arrière-plan d’un massif, il constitue un véritable mur de fleurs mettant en valeur chaque variété l’avoisinant.

Il peut mesurer jusqu’à 3-4 mètres de hauteur. Son feuillage est caduc et sa rusticité (capacité à résister au froid) est importante. Au soleil ou à la mi-ombre, il se plaira dans une terre argileuse et riche. Taillez-le après la floraison pour conserver une ramure bien fournie.

Les clématites pour des murs végétalisés

les clémtites pour végétaliser les murs

La clématite est une plante grimpante faisant partie de la famille des renonculacées comme l’hellébore, l’anémone, le bouton d’or. C’est une plante grimpante qui génère des branches. À ce titre, elle peut être considérée comme un arbuste. Ces fleurs grimpantes, à croissance rapide, peuvent atteindre une hauteur adulte de 2,5 mètres pour 1 mètre de largeur. Elle est ainsi capable de couvrir de très grandes surfaces. Dès le mois de mai, elle se pare d’une abondante floraison rose odorante. Les clématites sont utilisée pour réaliser de véritables rideaux végétaux dans le jardin.

Sa plantation s’effectue de février à mai et de septembre à décembre dans tous les types de sol, en particulier les sols non calcaires, neutres ou peu acides avec un bon drainage. La clématite se plait directement en plein soleil ou en situation mi-ombragée, elle est très résistante au froid et supporte des températures inférieures à -20 °C. Il est possible de cultiver cette plante en extérieur toute l’année, de préférence en automne ou au printemps en créant des espaces de 1,2 mètre entre chaque plant. Vous pouvez les attacher à un support (treillis, tuteur…) pour que ses tiges s’y accrochent.

Les arrosages doivent être réguliers, mais peu abondants, surtout durant l’été. Lors des arrosages, évitez de mouiller le feuillage pour prévenir des maladies cryptogamiques. Sachez aussi qu’une bonne couche de paillage est bénéfique pour garder le sol frais (voir nos articles :  Comment pailler le sol du jardin et protéger les plantes ?, Pailler le sol de jardin : techniques et avantages. En enchaînant cette culture avec des arbustes à floraison estivale, vous pourrez profiter d’une belle floraison abondante et colorée toute l’année.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !